ZOOM Exfoliation de la peau, pourquoi est-ce important ?

L'exfoliation fait maintenant partie intégrante de notre routine beauté. Cette pratique, très tendance depuis quelques années, n’est pourtant pas sans conséquences pour votre peau. Il est donc important d’avoir les bonnes pratiques afin qu’exfoliation rime bien avec oxygénation et coup d’éclat pour votre peau.

    Qu’est ce qu’une exfoliation et à quoi ça sert ?

    Définition

    Le terme “exfoliation” vient du latin et est composé de deux termes : “Ex” : hors et “folium” qui signifie feuille. Il décrit donc une action provoquée ou spontanée du détachement de couche.

    Rapporté à la cosmétique, l’exfoliation est l’action d’utiliser un ingrédient gommant sur la couche la plus superficielle de la peau (la couche cornée, la plus en surface de l’épiderme) du visage, du corps ou des mains.
    Elle élimine les cellules mortes présentes à la surface de la peau et consiste essentiellement à supprimer l'ancien pour faire place au nouveau. Ainsi une nouvelle couche de cellules cutanées remonte à la surface pour grandir, se développer et permettre une meilleure oxygénation de l’épiderme. Votre grain de peau est alors plus homogène, plus lisse, plus doux et votre peau retrouve tout son éclat. Grâce à une exfoliation régulière vous stimulez la régénération cellulaire et la circulation sanguine. Votre peau retrouve alors toute sa souplesse et sa douceur.

    Avant de parler d’exfoliation, parlons de votre peau

    Notre peau est l’organe le plus grand, le plus visible, l’un des plus sensibles et surtout l’un des plus importants de notre corps. L’un de ses rôles majeurs est de nous protéger de toutes les agressions extérieures comme les virus, les bactéries, les coups, les ultraviolets et aide aussi à réguler notre température corporelle. C’est pour toutes ces raisons qu’il est important d’en prendre soin.

    Notre peau est en évolution permanente, elle se renouvelle en moyenne par cycle de 21 jours. Une exfoliation régulière est donc importante afin de retirer les cellules mortes, naturellement produites par notre peau.

    La peau se compose de 3 couches principales : tout d’abord l’épiderme, puis le derme et enfin l'hypoderme.

    • L’épiderme est la couche la plus extérieure de notre peau, c’est elle qui est en première ligne pour nous protéger des bactéries, toxines et pertes de fluide. Elle est constituée de 5 sous couches kératinocytes : en premier la couche basale, en second la couche épineuse, ensuite la couche granuleuse, puis la couche claire et enfin la couche cornée.
      Le terme kératinocytes fait référence aux cellules qui constituent la couche superficielle de la peau. Ce sont ces cellules fibreuses et insolubles dans l’eau qui nous protègent contre les rayons ultraviolets et donnent les propriétés imperméables à notre peau. Les cellules kératinocytes sont en perpétuel mouvement, elle migrent de la 5ème sous couche de l’épiderme (la moins exposée, la couche basale) à la première (la plus exposée, la couche cornée). Ce cycle de migration de ces cellules est appelé kératinisation ou cornéification. Il se termine par la mort de ces cellules kératinocytes sur notre épiderme, au niveau de la couche cornée. Ce sont donc les cellules kératinocytes que nous évacuons lors de l’exfoliation.

    Enfin, l’épiderme est recouvert d’un film constitué d’eau et de lipides qu’on appelle film hydrolipidique. Il permet à la peau de rester souple et protège contre les bactéries et les champignons.

    • Le derme est la seconde couche de la peau, il a pour particularité d’être ferme épais et élastique. Il se compose de deux couches : la première est la couche réticulaire qui fait la transition entre l’épiderme et le derme et ensuite vient la couche papillaire. Ces couches sont majoritairement constituées de collagène, d’élastine et de tissus conjonctifs qui permettent de conserver une peau jeune et saine.

    • La dernière couche de la peau, et aussi la plus profonde, se nomme l'hypoderme. Il est constitué de cellules adipeuses (cellules graisseuses) qui forment un coussin, de fibres collagènes et de vaisseaux sanguins.

     

    Les différents types d'exfoliation

    Il existe différentes manières d'exfolier sa peau :

    • Par le biais d’accessoires ou d’outils comme les pierres ponces, les gants de crin, le luffa, l’éponge konjac, les brosses nettoyantes électriques ...
    • Grâce à des produits cosmétiques qui sont composés d’ingrédients gommants. Ces ingrédients exfoliants peuvent être classés en 3 catégories :

    Le gommage chimique aussi appelé peeling, se compose majoritairement d'acides de fruits. Ces exfoliants sont composés de 2 types d’acides :

    • L’Alpha Hydroxy Acid plus communément appelé AHA qui comprend :
      • Soit l’acide glycolique qui provient de la canne à sucre, de certains fruits comme les agrumes ou les pommes.
      • Soit l’acide lactique issu de lait fermenté ou de certains fruits.
    Ces acides ont comme particularité d’être assez puissants. Ils fonctionnent à des pH très bas (acide), autour de 3-4, et dissolvent la cellule cutanée tout en diminuant la connection cellulaire entre peau morte et vivante. Du fait de leur petite taille, les AHA pénètrent profondément dans l’épiderme et sont donc généralement utilisés dans les produits anti-âge.

     

    • Le Beta Hydroxy Acid, aussi connu sous le nom BHA, est issu d’un arbre : le saule. Cet acide possède des vertus purifiantes, anti-inflammatoires et est conseillé pour les peaux grasses, mixtes et acnéiques. Les BHA ont pour propriété de dissoudre plus spécifiquement la “colle” qui maintient les cellules de la peau en feuilles.

    Ce type d’exfoliant s’applique généralement sur le visage. Son utilisation est simple; il suffit d'étaler le mélange composé d’acides AHA et/ou BHA sur sa peau et de laisser agir (comme pour un masque). Toutes vos peaux mortes seront éliminées lors du rinçage.

    Le gommage enzymatique se retrouve soit directement sous forme de poudre soit dans des émulsions (comme les masques). Les enzymes deviennent actives au contact de l’eau et perdent de leur efficacité au fil du temps.

    La version sous forme de poudre est donc plus efficace car les enzymes restent inactives tant qu’on ne les a pas utilisées et sont donc 100% disponibles

    Cet agent exfoliant est issu soit des enzymes de fruits, soit de certaines levures. Ce type d’enzymes est appelé “protéases” dont l'étymologie se compose de ”protéo-” pour protéine et du suffixe “-ases” qui signifie enzyme. Les protéases sont donc des enzymes qui coupent et digèrent les protéines responsables des liens entres les cellules.

    Dans le cas des enzymes utilisées dans les peelings, elles vont spécifiquement digérer la kératine des cornéocytes. Cela va donc avoir pour conséquence la désolidarisation des cellules de la couche cornée. Ces enzymes ont donc comme propriétés d’exfolier, de lisser et d’éliminer les taches sur la surface de la peau.

    Dans la plupart des cas, les enzymes utilisées sont la papaïne (issue de la papaye) et la bromélaïne (issue de la l’ananas). 
    Les gommages enzymatiques s’utilisent généralement sur la peau du visage car c’est un ingrédient onéreux. Pour son application, il suffit juste de déposer le produit sur son visage préalablement humidifié pour activer les enzymes, puis laisser les protéases couper les liaisons entre les cellules de peaux vivantes et mortes. Au bout de quelques minutes, rincer et le tour est joué.

    Le gommage mécanique ou gommage par le biais de grains. C’est l’exfoliant le plus utilisé en cosmétique.

    Il existe différentes tailles de grains : les plus gros et abrasifs, par exemple le sel ou le sucre, sont généralement réservés à l’exfoliation des parties du corps les plus charnues. Les plus petits sont quant à eux réservés aux parties les plus sensibles comme le visage.
    Ces grains utilisés en exfoliant peuvent être d’origine naturelle (écorce, noyaux, plante) ou d’origine synthétique.

    A noter que pour des raisons environnementales, les grains synthétiques inscrits sous les noms « polyéthylène » ou « polypropylène » sur les listes INCI sont composés de plastiques. De part leur petite taille, ces microbilles de plastique sont difficilement filtrables et participent activement à la pollution des océans. Nous retrouvons par la suite ces mêmes particules de plastique dans nos assiettes. Pour toutes ces raisons, depuis janvier 2018, la France interdit la commercialisation de tous les produits ayant dans leur composition des micros billes de plastique. De plus, son interdiction fait en ce moment l’objet d’une proposition de lois dans l’Union Européenne. Il est donc malheureusement encore possible d’acheter des gommages mécaniques à base microbilles de plastique dans certains pays de l’Union Européenne.

    A contrario de l'application des gommages chimiques et enzymatiques, c’est le frottement des grains au contact de votre peau qui va séparer les cellules de peau morte des kératinocytes vivants et créer le processus d'exfoliation.

    Quel gommage choisir et pour quelle partie du corps ?

    En matière de gommage à grains, il existe différents types de particules plus ou moins grosses (tailles mesurées en microns) et abrasives. L’abrasivité est notée de 1 à 5 (1 étant le niveau le plus bas de d’abrasivité et 5 le plus élevé) et elle dépend de la nature et de l’origine de la particule. Par exemple la rhyolite, présente dans Le Pavé Scrub, est un grain fin, de taille 200 microns, et d’abrasivité indice 5. La rhyolite est une roche volcanique riche en silice. Sa dureté naturelle permet une grande capacité exfoliante.
    C’est pour cette raison qu’il est important de bien sélectionner son gommage en fonction des parties du corps que l’on souhaite exfolier, tout en prenant en compte la nature de votre peau.
    Les gros grains abrasifs sont conseillés pour les parties du corps les plus charnues et les grains les plus fins et moins abrasifs pour les parties dites sensibles.

    En ce qui concerne les gommages enzymatiques ou chimiques, ils sont quand à eux plus généralement réservés aux parties du corps les plus sensibles comme le visage du fait de l'absence de frottement lors de l’application.

    • En fonction des parties du corps :
      Pour les zones dites sensibles comme : le visage, la poitrine ou encore la barbe, nous vous conseillons d’utiliser des grains très fins.
      Pour les zones de frottement ou les zones moins sensibles telles que les genoux, les coudes et les talons, il est possible d'insister sur et d’utiliser de plus gros grains.

    • En fonction des natures de peaux :
      Pour les peaux sensibles ou réactives, nous vous conseillons de gommer votre peau une fois toutes les deux semaines avec un exfoliant qui a des petits grains, peu abrasifs, ou avec un exfoliant chimique et/ou enzymatique.
      Pour les peaux épaisses ou grasses, gommez votre peau une à deux fois par semaine avec un exfoliant aux grains moyens ou gros.

    Les conseils d'Atelier Populaire

    Les avantages du gommage avec Le Pavé Scrub

    Le Pavé Scrub | 90g de chez Atelier Populaire est un savon saponifié à froid exfoliant. Il est composé d’ingrédients 100% naturels, au maximum biologiques, végan, crueltyfree, sans huile de palme et certifié COSMOS Organic par Ecocert.

    Nous avons choisi d’utiliser deux types de grains :

    • les graines de pavot, gros grains de 1000 microns, d’origine biologique, sont parfaites pour exfolier les parties les plus charnues du corps.
    • la rhyolite, grain très fin de 200 microns, est une roche volcanique riche en silice. Sa dureté naturelle permet une grande capacité exfoliante. Un ingrédient idéal pour redonner de l’éclat à votre peau en douceur.


    Grâce à sa méthode de production via la saponification à froid, il est doux pour votre peau mais aussi pour la planète.
    Le mélange entre les corps gras et la soude n'étant pas chauffé dans ce mode de production, les vertus des huiles de surgraissage sont préservées et gardent leurs propriétés émollientes, adoucissantes, protectrices, et nourrissantes.

     

    Les bons gestes pour une exfoliation efficace avec Le Pavé Scrub

    Le Pavé Scrub c’est 1 savon pour 3 actions différentes :

    • Pour un gommage vigoureux, vous pouvez utiliser le Pavé Scrub en frottant directement le savon à même la peau. Ce sont surtout les graines de pavot qui seront actives. Cette utilisation est conseillée pour les mains, les pieds et le corps.
      De manière générale, il est conseillé d'appliquer l’exfoliant sur sa peau, sans frotter en faisant des massages légers et circulaires.
      Pour le corps, appliquez de manière circulaire l’exfoliant des épaules aux pieds en insistant sur les zones de frottements ou pliures (coudes, genoux, fesses). Rincez à l’eau tiède, vous pouvez finir par un jet froid pour tonifier, raffermir, stimuler votre peau et activer votre circulation sanguine.

    • Pour un gommage doux, frotter le Pavé Scrub entre vos mains et appliquer sur la partie à exfolier. C’est la rhyolite qui sera gommante. Conseillé pour le visage, et les parties du corps plus sensibles.
      Pour le visage, faite des gestes doux et circulaires de l’intérieur vers l’extérieur en partant du front vers le cou. Rincer votre visage à l’eau tiède à l’aide d’un gant ou d’un large coton.
      Lors d’un gommage (c’est aussi le cas pour un masque) et en fonction de son environnement (habitude, saison), la peau est susceptible de réagir (apparition de rougeurs). C’est pour cette raison que nous vous conseillons, pour des questions pratiques et esthétiques, de faire votre exfoliation visage le soir.

    • Pour la barbe : utiliser un exfoliant 1 à 2 fois par semaine. Il permet d’éviter les boutons, les poils incarnés et permet un rasage optimal.

    • Pour se laver, nous vous conseillons de l’utiliser avec une fleur de douche afin de minimiser le ressenti des grains.


    Nous vous conseillons d’utiliser le Pavé Scrub 1 à 2 fois par semaine pour conserver une peau éclatante !

    Pour une conservation optimale de ce savon, laissez-le sécher à l’air libre entre chaque utilisation. Conservez-le à l’abri de la chaleur et de la lumière.

    Attention, évitez tout contact avec les yeux. Si cela arrive, rincer à grande eau.

     

     

    Après gommage


    Il est fortement conseillé de faire un gommage avant un soin type masque, une épilation, ou pour avoir une peau douce et oxygénée.

    En éliminant les cellules mortes de votre peau lors de l’exfoliation, vous enlevez la couche la plus externe de la peau (la couche cornée). Selon le type de gommage que vous utilisez, le film hydrolipidique de votre peau peut être légèrement altéré.

    C’est pour cette raison, qu’il est vivement conseillé après une exfoliation de nourrir et d’hydrater sa peau à l'aide d’une crème, d’un lait ou d’une huile végétale. Pour optimiser votre soin, vous pouvez appliquer directement sur votre peau les huiles d’abricot, d’avocat, ou de jojoba | 60ml de chez Atelier Populaire ou, ajouter quelques gouttes de ces huiles à votre crème visage ou corps. Le choix des huiles vierges que vous souhaitez utiliser dépendra de votre type de peau et de vos besoins du moment (pour en savoir plus à ce sujet, rendez-vous sur notre article consacré à nos huiles vierges biologiques : https://www.atelierpopulaire.fr/blogs/infos/zoom-sur-nos-huiles-vierges-biologiques).

    Exfolier sa peau est un geste important qui doit faire partie de votre routine beauté une à deux fois par semaine afin d'oxygéner votre peau, de la rendre plus éclatante et douce au quotidien.